Qu’est-ce que le compte à terme ?

Compte à termeLe compte à terme est ces derniers temps délaissé par les Français à cause de son taux d’intérêt qui n’est pas très profitable actuellement. En effet, le taux monétaire Euribor est assez bas alors que le taux d’intérêt dépend justement de ce dernier. Pourtant, le compte à terme peut devenir très intéressant lorsqu’il y a une remontée de leur taux.

Petite introduction sur le compte à terme

Le compte à terme qui est aussi parfois appelé « dépôt à terme » s’agit d’un placement financier à court ou à moyen terme. Plus simplement, c’est une sorte de prêt d’argent qu’un particulier accorde à une banque. Ainsi, la durée peut être fixe ou variable et le taux d’intérêt est aussi déterminé à l’avance entre les deux parties. C’est un moyen efficace pour épargner en toute sécurité. Le dépôt minimal peut être différent d’un établissement à un autre. Si certains proposent un dépôt à partir de 150 euros, pour d’autres le montant est beaucoup plus élevé et peut atteindre les 7 500 euros minimums. En outre, la durée peut aller d’un mois à plus d’un an. On peut classer le compte à terme en deux catégories dont les comptes à terme classiques qui sont à taux fixe et les comptes à terme à taux progressifs. Dans ce dernier cas, le taux de rémunération peut augmenter soit à chaque trimestre, semestre ou même à chaque année. Il est plus intéressant pour les épargnants qui connaissent la durée de disponibilité de leurs liquidités d’opter pour un CAT à taux fixe tandis que le compte à taux progressif est surtout conseillé pour ceux qui ne connaissent pas cette durée. Ainsi, avant de choisir un établissement, il est recommandé de comparer les différentes offres sur le marché. Les taux changent d’un jour à un autre, il faut se renseigner directement auprès de la banque.

Avantages et inconvénients

Le compte à terme est avant tout un moyen pour épargner en toute sécurité. En aucun cas, un risque de perte n’est envisageable et dans le pire des cas, le capital initialement versé reste inchangé. De plus, le taux de rémunération peut parfois être intéressant. Normalement, ce type de placement ne nécessite aucun frais de fonctionnement. Il n’y a pas de frais d’ouverture de compte, ni de frais de gestion. De même, les versements sont aussi gratuits. Et lorsque le contrat prend fin, aucun frais de fermeture de compte ne sera demandé. Par contre, des pénalités peuvent survenir dans le cas où l’épargnant veut rompre son contrat avant la date d’échéance et souhaite débloquer ses fonds. Là encore, les pénalités peuvent varier d’un établissement à un autre, mais le plus souvent les banques diminuent le taux contractuel de 0,5 point, ou pratiquent une réduction des taux. Avant de choisir un établissement, il serait d’ailleurs plus prudent de se renseigner sur ces pénalités. D’autre part, il faut savoir que presque tous les établissements n’accordent aucune rémunération à ceux qui retirent leurs fonds avant la fin du premier mois. Ainsi, avant de faire son choix, il ne faut pas hésiter à se renseigner directement auprès des banques sur les différentes conditions.