Livret A : atouts, plafond et taux

Laissé dans l’oubli depuis quelque temps, le Livret A fait à nouveau parler de lui, notamment depuis que François Hollande, le nouveau président français a promis de dédoubler le plafond du Livret A, pour remédier aux problèmes de logements de la France.

Livret A : Qu’est ce que c’est ?

Avec plus d’une soixantaine de millions de Français disposant chacun de leur Livret A, celui-ci s’impose sans doute comme le système d’épargne le plus sollicité par les l’ensemble des Français, âge et sexe confondu. L’engouement s’est d’autant plus accru depuis que le Livret A est aussi accessible dans les établissements financiers comme les Banques. En effet, avant le début de l’année 2009, ce placement épargne n’est seulement distribuable que dans les Banques Postales, le Crédit Mutuel et la Caisse d’Épargne. Pour rappel, c’est de Louis XVIII qu’est n’est le tout premier concept d’épargne au 19e siècle, notamment quand celui-ci a voulu remédier aux gouffres financiers causés par les campagnes de guerre de Napoléon et renflouer ainsi la caisse royale. Cette idée sera reprise plus tard par Benjamin Delessert, à la tête Caisse d’épargne de Paris : le Livret A est né. A noter que le livret bleu est en fait le livret A distribué par le Crédit Mutuel.

Fonctionnement du Livret A

Tous les Français sont autorisés à ouvrir un compte Livret A dans une banque classique et postale, ainsi que dans les Caisses d’Épargne quel que soit l’âge, le sexe et l’origine sociale. L’ouverture d’un compte en Livret A est accessible à tous les Français. En effet, un nourrisson d’à peine une semaine, ou un octogénaire peuvent tous disposer d’un compte en Livret A. Les formalités ? Très simplifiée, il suffira de produire un certificat de résidence de mois de trois mois, ainsi qu’un livret de famille et le tour est joué. En ce qui concerne le montant minimum à déposer, celui-ci est de 10 €. Le retrait quant à lui se fera par l’intermédiaire d’une carte de retrait sur des guichets automatiques, mais également aussi dans les établissements financiers où le compte en Livret A a été ouvert. Attention cependant ! Une personne n’a droit qu’à un seul Livret A

Taux du Livret A

Depuis sa mise en place, le taux du Livret A n’a cessé d’être révisé. Dans les années soixante, celui-ci était fixé à 3, 25 %, pour passer par la suite à 6 % en 1974 et 8,5 % dans les années quatre-vingt. Mais en 1986, le taux Livret A dégringole à 4,5 %, puis à 3 % en 1998. Par la suite, depuis 2004, avec la loi de réforme de Raffarin, c’est au Ministère de l’Économie que revient la tâche de fixer le taux du Livret A. En 2005 donc, celui-ci descend encore à 2 %, puis augmenté à 4 % trois années plus tard, mais à nouveau rebaissé à 2,25 % 2009, jusqu’à cette année. Malheureusement, il se trouve que le taux actuel du Livret A est jugé trop bas par de nombreuses personnes. Beaucoup ne sont donc pas du tout intéressés par un investissement dans ce type d’épargne.

Plafond du Livret A

Sous la présidence de M. Hollande et depuis le 1er janvier 2013, le plafond du livret A a été porté à 22 950 Euros.