Le PEL : Plan épargne logement

PELVous entendez souvent parler de PEL ou encore Plan Epargne Logement, mais vous ne savez malheureusement pas encore très bien ce que ce concept veut dire. Si vous caressez secrètement le rêve d’accéder à la propriété un de ces jours, mais que vous ne disposez pas des moyens financiers nécessaires, vous devez sérieusement envisager le PEL. Suivez le guide !

Qu’est-ce que le Plan Épargne Logement ?

Le Plan épargne Logement ou PEL est une forme d’aide financière qui sur du long terme, permettra ainsi à son bénéficiaire d’accéder à un crédit immobilier et acheter par la suite une propriété. Plus précisément, le Plan Épargne Logement est un compte en banque bloqué pour 4 ans maximum, avec des intérêts très privilégiés de 2,5 %, depuis 2012. Pour bénéficier de rémunération plus conséquente, L’intérêt est bien sûr de prolonger le plus longtemps possible le PEL. Mais si le Plan Epargne Logement séduit avant toute chose, c’est grâce à son taux particulièrement avantageux. Sans oublier que depuis le 1er mars 2011, l’État français peut également y octroyer une petite prime pour les détendeurs de PEL, à condition bien sûr que le prêt immobilier issu du Plan Épargne Logement soit inférieur ou égal à 5000 €. Quelques conditions seront cependant à remplir pour prétendre à des primes supérieures à 1000 €. En effet, il faut que le bien immobilier à acquérir soit une nouvelle construction à basse consommation d’énergie, sinon des bâtiments de catégorie A à D pour les mobiliers anciens. Attention cependant, seules les acquisitions de lieu d’habitation principale sont couvertes par le PEL, ce n’est donc pas le cas pour les résidences secondaires. Mais le saviez-vous qu’une fois la quinzième année passée, le PEL migre automatiquement en livret d’épargne ?

PEL : quel est son mode de fonctionnement ?

Le Plan Épargne Logement est un concept très réglementé qui ne peut-être contracté que dans les établissements bancaires. Chaque personne peut prétendre à un PEL, même si les individus sont issus de la même famille. Par ailleurs, tout comme le Livret A, l’on ne peut disposer que d’un seul Plan Épargne Logement à son nom. Cependant, une personne qui est déjà titulaire d’un Compte Épargne Logement ou CEL, pourra aussi bénéfice d’un PEL. Pour ce qui est des conditions d’accès à un Plan Épargne Logement, le moment minimum exigé à la création de ce type de compte est de 225 €. La mensualité minimum acceptée quant à elle est de 45 €, à savoir un minimum de 540 € annuellement. Il y a cependant un plafond pour ce qui est des dépôts, car ceux-ci ne peuvent pas excéder les 61 200 €. Mais avec le PEL, le versement est bien sûr obligatoire avec un délai imposé de 4 ans. C’est seulement après les 4 ans que le titulaire du Plan Épargne Logement pourra contracter un crédit ou un prêt immobilier. Autrement, le PEL peut aussi s’étaler sur une période de 10 à 15 ans, selon le désir de chaque personne. Pour finir, avec le Plan Épargne Logement, les intérêts seront reportés tous les 31 décembre et rajoutés donc au capital déjà épargné.